Recette 1940 – Comment se nourrir en temps de restrictions ?

Recette 1940 – Comment se nourrir en temps de restrictions ?

J’ai eu le plaisir de trouver “comment se nourrir en temps de restrictions” par Mme F.Gay.

Voici quelques recettes tirées de ce livre.

 Viandes

Omelette à la farine.

4 œufs, 4 cuillerées de fa­rine, 30 grammes de beurre, un verre de vin blanc.

Délayer la farine avec les œufs, un peu d’eau, le vin blanc, sel, poivre. La pâte doit napper entièrement la cuillère de bois. Battre vigoureusement pour qu’elle soit douce et légère. Faire cuire comme les autres ome­ lettes. On peut aussi battre les blancs en neige et les ajouter au dernier moment.

Bœuf mode

Prendre, la veille, un morceau de cu lotte ou de gite à la noix très maigre et bien carré. Le faire mariner dans un plat creux, aussi petit que pos­sible, avec du vin blanc, oignons et carottes  coupés, poivre, persil. Le retourner  plusieurs fois. Fa1re re­venir dans très peu de corps gras, de tous les côtés ; saler. Enlever la viande ; faire revenir une assiette d’oignons hachés ; remettre la viande, ajouter la ma­rinade et un bouquet garni. Bien fermer la cocotte ; ajouter des carottes taillées en longueur d’un petit doigt. Couvrir de nouveau.

Faire cuire longuement dans la cocotte, d’abord sur le feu (3/4 d’heure) ; ensuite 4 ou 5 heures dans la mar­mite norvégienne : c’est donc un plat que l’on peut commencer le soir et laisser toute la nuit (et même la matinée) dans la marmite norvégienne.

 

Poule-soldat

Ce plat peut se conserver une di­ zaine de jours. Couper la poule en morceaux.   Faire fondre dans une cocote un peu de graisse ; ajouter quelques rondelles de carottes, quelques rondelles d’oi­ gnons ; laisser jaunir. Mettre la poule, laisser mijoter’ quelques minutes ; ajouter sel, poivre, bouquet garni, un petit verre de cognac. Couvrir en mettant un pa­ pier parchemin sous le couvercle. Laisser cuire à feu doux 4 ou 5 heures sans découvrir ; ou bien une heure sur le feu et 7 heures dans la marmite norvégienne.

Mettre dans un récipient creux et verser dessus la sauce passée.

 

Pour les plus passionés de cuisine, durant la période restriction, voici un lien vers le pdf complet du livre : cliquez ici

 

2 commentaires

  1. Ce livre est très bien surtout pour nos décèdent qui vont connaître vraiment la crise. par contre beaucoup de recettes avec du pain qu’on a trop tendance à jeter de nos jours. comme l’omelette au pain, pain perdu,…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *