Comment choisir son tricot 1940-1945 ?

Comment choisir son tricot 1940-1945 ?

Voici des conseils rapides pour bien choisir son tricot 1940-1945

L’époque est au tricot. Sa fabrication est à la portée de tous sans distinction d’âge. Rapide et facile à prendre, le tricot nécessite peu de matériel. Deux aiguilles à tricoter et bien entendu de la laine, suffisent à la réalisation d’un gilet un pull. Pour tricoter, juste la position assise est requise, pas besoin d’endroit spécifique.

2667074

file

Lors des bombardements, dans les caves, les abris, on tricote pendant de longues heures. Même les enfants s’y mettent, car c’est une activité qui les apaisent, ils fabriquent en général des écharpes.

La laine se fabrique à partir de fibres d’origine animale, telles que le mouton, la chèvre pour le mohair et le lapin pour l’angora. La laine naturelle se teint facilement, permettant un vaste choix de couleurs. On emploie différents points : mousse, jersey, riz, blé, torsades… Comme pour le reste du vestiaire, le tricot n’échappe pas à la règle et se pare de nombreux ornement : broderie, ruban, poche en tissu.

Le col en V est tendance, car il rappelle le V de victoire. Une note supplémentaire pour affirmer son patriotisme. Là encore, la presse joue son rôle, en apportant astuces et solutions pour la réalisation de tricots. On y trouve de nombreux modèles et des explications. Par exemple dans le petit écho de la mode, on apprend que l’on peut récupérer de la laine en détricotant de vieux vêtements.

12743558_1270984149583564_61699452278229308_n 12932659_1319775314704447_1691803700451253084_n 13254349_1351518708196774_2562646671652630430_n 13256488_1354372844578027_5233902003052730661_n

Le gouvernement distribue des patrons afin que tout le monde puisse fabriquer des vêtements ou des accessoires pour sa famille. Mais aussi pour les soldats et les prisonniers, l’effort de guerre est la préoccupation de chacun auquel chacun participe.

IMG_3579 IMG_3605

Des tricots fait main en 2016 mais comme en 40 :

Comment le choisir ?

Il doit paraître fait main, dans un style classique, quand on débute en reconstitution. Puis, il faut beaucoup se documenter auprès des magazines tel que le petit écho de la mode, marie claire.

Si vous avez un doute, demandez mon avis par mail (joseph.jessica@orange.fr)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *