Livre que j’utilise

Livre que j’utilise

Le livre est une source d’information fiable pour préparer vos reconstitutions. Je le consulte surtout l’hiver quand je suis en recherche de nouvelles tenues pour les sortie durant la belle saison. Voici ceux que j’utilise le plus souvent.

(suite…)

Dater ses vêtements ancien en provenance de la fripe ou de la brocante

Dater ses vêtements ancien en provenance de la fripe ou de la brocante

Quand on trouve un vêtement ancien, on est tout joyeux et on a qu’une hâte ; l’essayer et le situer dans le temps. Voici des conseils pour vous aider

Etape 1 – le visuel 

Facile à voir entre un vêtement ancien de 1880 et 1950. La coupe, le style et la fabrication sont de sérieux indices.
Il faut trouver, lire, observer les magazines de modes de toutes les époques pour pouvoir situer un vêtement par son style.
Observer les éléments qui ont le plus changé : Les épaules et les cols.
Observez les boutons, les matières naturelles : nacre, ambre, bois, verre, porcelaine sont plus propices pour des vêtements qui sont d’avant les années 50. La bakelite (un plastique) est également une matière plus présente avant les années 50. On se retrouve avec de plus de matières plastique après guerre. Bien que déjà existant mais moins courant.

 

famille 1900 vêtement ancien

 1900

Femme 1900 vêtement ancien

1900

robe 1910 vêtement ancien

1910

femme années 30 vêtement ancien

1930 – Ce qui va le plus différencier la mode 1930 des années 40 c’est la longueur des jupes et le ceinturage des vestons.

femme années 40 vêtement ancien

1940 – Les épaules sont élargie (manches ballons ou épaulettes) pour bien marquer la taille. Les jupes arrivent en dessous du genoux.

femme années 50 vêtement ancien

Années 50, plus de tissus, les robes deviennent plus large. Ou bien au contraire, les jupes crayons qui vont épouser la silhouette féminine. Les épaules se dénudes. 

vêtement ancien

années 60 vêtement ancien

années 60

années 70 vêtement ancien

années 70

 

Etape 2 – l’étiquette

Trouver les étiquettes, le meilleur indice. L’étiquette annonce 2 choses importantes ; les matières utilisées et le mode de nettoyage.
– La viscose (soie artificielle) est apparue vers 1910
– Le polyester est apparu en 1941 mais commercialisé en France qu’à partir de 1954 sous le nom de la marque Tergal.
Un vêtement ancien sera composé en général de matière naturel : lin, coton, soie, laine…
Le mode de lavage. Si vous voyez le symbole « Sèche linge ». Le principe du sèche-linge moderne n’a beau avoir été commercialisé en série qu’à partir de 1938, cela reste un produit qui demande électricité et qui ne se démocratise dans les foyers que pendant le boom de l’électroménager dans les années 50.
La mention « Made in ». Elle n’est pas toute jeune celle ci, elle apparaît en 1887 chez les anglais afin de vérifier les produits en provenance d’Allemagne. A l’origine pour nuire aux industriels Allemand, bien au contraire, elle devient un gage de qualité. Cette mention a fini par se démocratiser. Donc, si vous la voyez, ne pensez pas que c’est une mention contemporaine.

Etape 3 – l’intérieur et le montage

Baleines métalliques

Les baleines ! Elles sont incorporées dans les vêtements jusque dans les années 20. Avec l’arrivée des années folles, les baleines ne pérennise que dans les corsets et les gainettes, les sous-vêtements ayant commencé à changer pour donner plus de libertés aux vêtements féminins. A noter, les baleines métalliques sont utilisées depuis 1850.
Les doublures : Quand on ouvre certains vêtements ancien on peut tomber nez à nez avec de la toile de jute. On retrouve cette technique sur des vêtements de début 1900. Rigidité et barrière thermique supplémentaire.

Surjet

Connaissez vous la sur-jeteuse ? Le Surjet est une technique de couture qui permet de limiter que le tissu s’effiloche à force d’utilisation. Les machines à coudre françaises ne feront pas ses points avant la fin de la seconde guerre mondiale.

Etape 4 – Les motifs Alors là, va falloir ouvrir pas mal de livres de mode tout de même.

Le petit poids ! Alors, apparu en 1936 grâce à Minnie (Merci Disney), il devient vraiment plus présent dans la mode française à partir des années 50/60, en variant ses tailles et ses formes. Sur la période 30-40, on voit bien plus couramment des carreaux, des rayures, de l’uni, et des fleurs (petites, pas des gros placards dont la fleur fait 10×10 cm, là, faut plus tabler sur les années 70/80)
Pour aider, il vaut tout de même mieux voir. Trouver des magazines de ces époques, les matières et motifs y sont décrit. C’est la plus belle documentation que vous ayez.
Voici déjà quelques indices qui pourront vous aider à situer une période à vos trouvailles, en espérant que cela vous aide. Il existe d’autres détails important qui permettent de dater des vêtement anciens, je ne les connais pas. Si vous avez vous même d’autres indices, n’hésitez pas à les partager. Les connaissances de tous sont importantes.

Avec Sandra Berton

Coup de gueule contre la médiocrité en costume années 40

Coup de gueule contre la médiocrité en costume années 40

La médiocrité en reconstitution années 40

J’ai vu un bon nombre de personnes qui était très approximatif dans leur tenue en reconstitution. Voici quelques exemples.

Cet article risque déplaire à certaines personnes dans le nord de la France. C’est un article coup de gueule, car :

  • J’en ai marre de voir des tenues civiles nulles et moches.
  • J’en ai marre d’être avec seulement quatre personnes sur une trentaine à élever le niveau.
  • Marre de ce je-m’en-foutisme pour les tenues années 40 durant une reconstitution.

De plus, j’ai entendu dire que en PACA, c’est pire une fois les cérémonies faite le matin en costume approximatif. Les participants vont mettre leur maillot pour se baigner à la plage !! Il ne vivent pas sur le camps, et en n’ont rien à faire de transmettre leur passion au public. On touche le fond.

Voilà, une chose dite, maintenant nous pouvons passer à la critique au cas par cas.

Les images suivantes ont été prises par Leçon de rétro durant une reconstitution dans le nord de la France (Normandie) où on a incité le public à se costumer. Je pense qu’il y un je-m’en-foutisme et un manque cruel de recherche d’information sur les années 40.

 J’ai monté les images ci-desous comme les avant-après dans les magazines de mode, dans espoir que cette fois cela serve.

[ngg_images source=”galleries” container_ids=”46″ display_type=”photocrati-nextgen_pro_masonry” size=”180″ padding=”10″ ngg_triggers_display=”always” captions_enabled=”0″ captions_display_sharing=”1″ captions_display_title=”1″ captions_display_description=”1″ captions_animation=”slideup” order_by=”sortorder” order_direction=”ASC” returns=”included” maximum_entity_count=”500″]

 

Comment choisir son tricot 1940-1945 ?

Comment choisir son tricot 1940-1945 ?

Voici des conseils rapides pour bien choisir son tricot 1940-1945

L’époque est au tricot. Sa fabrication est à la portée de tous sans distinction d’âge. Rapide et facile à prendre, le tricot nécessite peu de matériel. Deux aiguilles à tricoter et bien entendu de la laine, suffisent à la réalisation d’un gilet un pull. Pour tricoter, juste la position assise est requise, pas besoin d’endroit spécifique.

2667074

file

Lors des bombardements, dans les caves, les abris, on tricote pendant de longues heures. Même les enfants s’y mettent, car c’est une activité qui les apaisent, ils fabriquent en général des écharpes.

La laine se fabrique à partir de fibres d’origine animale, telles que le mouton, la chèvre pour le mohair et le lapin pour l’angora. La laine naturelle se teint facilement, permettant un vaste choix de couleurs. On emploie différents points : mousse, jersey, riz, blé, torsades… Comme pour le reste du vestiaire, le tricot n’échappe pas à la règle et se pare de nombreux ornement : broderie, ruban, poche en tissu.

Le col en V est tendance, car il rappelle le V de victoire. Une note supplémentaire pour affirmer son patriotisme. Là encore, la presse joue son rôle, en apportant astuces et solutions pour la réalisation de tricots. On y trouve de nombreux modèles et des explications. Par exemple dans le petit écho de la mode, on apprend que l’on peut récupérer de la laine en détricotant de vieux vêtements.

12743558_1270984149583564_61699452278229308_n 12932659_1319775314704447_1691803700451253084_n 13254349_1351518708196774_2562646671652630430_n 13256488_1354372844578027_5233902003052730661_n

Le gouvernement distribue des patrons afin que tout le monde puisse fabriquer des vêtements ou des accessoires pour sa famille. Mais aussi pour les soldats et les prisonniers, l’effort de guerre est la préoccupation de chacun auquel chacun participe.

IMG_3579 IMG_3605

Des tricots fait main en 2016 mais comme en 40 :

Comment le choisir ?

Il doit paraître fait main, dans un style classique, quand on débute en reconstitution. Puis, il faut beaucoup se documenter auprès des magazines tel que le petit écho de la mode, marie claire.

Si vous avez un doute, demandez mon avis par mail (joseph.jessica@orange.fr)

 

Comment choisir sa robe 1940-1945 ?

Comment choisir sa robe 1940-1945 ?

Conseils en reconstitution historique pour bien débuter

La robe est la pièce maîtresse dans le vestiaire féminin.

Il y a différents styles : les robes de jour, de travail, les tabliers.

Robe de jour

Ces robes dites d’intérieur sont d’une élégance très variée et se déclinent de tout style, il n’y a pas de modèle standard. La femme la porte au bureau, à la maison, aux tâches ménagére ainsi que pour le repos ami aussi pour des réunions entre amis ou en famille.

robe-jour-1940-1945

Même si la forme et la matière sont simples, cette robe est joliment agrémentée d’éléments de mercerie : noeud, dentelle, broderie …

IMG_3582

Tutoriel pour rajeunir sa robe

IMG_3663

Robe de jour 1945

IMG_3667

Robe de jour 1940

À partir de 1940, la robe composé de 2 tissus est très en vogue à cause de la restriction textile qui obligent les femmes a utilisé le moindre coupon de tissu.

IMG_3593

Avec peu de tissu faits des robes

Il y a aussi des tutoriels dans les magazines qui expliquent comment transformer une robe démodée.

Les Françaises sont ingénieuses pour rester élégante face à l’occupant.

Robe de travail

Les femmes vivant près des champs ont besoin de robes simples et solides, faciles à laver avec des formes amples afin de rendre les gestes plus aisés pour travailler.

robe-travail-1940-1945

Tablier

Les tabliers sont une évidence dans les foyers par mesure d’hygiène et de production et de protection. Passé en un clin d’oeil d’une robe à l’autre.

Numériser 3

2 modèles de tabliers

Il peut être de différente forme, le tablier chasuble étant le moins courant. Le tablier peut être couvrant afin de protéger la tenue lors de travaux. Il est sutématiquement en cotron épais ou lin, car il doit résister à toute épreuve.

IMG_3672

4 modèles de tabliers dans un catalogue

Il y a eu aussi des modèles fantaisistes.

40's

Tablier fantaisiste

Besoin de plus d’information ? rendez-vous ici sur le guide années 40

Product added successful